Cimade - Un sourire de toi et j'quitte ma mère - Théâtre du Soleil
70ème Anniversaire de la Cimade au Théâtre du Soleil – Cartoucherie de Vincennes. 

  • coordination logistique pour Un sourire de toi et j'quitte ma mère

Au théâtre du soleil

  • un espace Forum – rencontres et animations
  • des espaces de convivialité – repas, bar
  • des tables rondes
  • une expo photo Sur la frontière d'Ezra Nahmad
  • un bal sans frontière – Les Mercenaires de l’Ambiance – l’Afrique Enchantée, France Inter.

Le samedi 27 novembre, pour clore l’année de son 70ème anniversaire, La Cimade propose une journée de rencontres et de fête au Théâtre du Soleil.

Pour rompre avec les logiques d’enfermement des étrangers, construire l'égalité des droits, changer les représentations sur les migrants, agir avec et sur les textes internationaux.

Faites circuler les utopies !

  • Et si on considérait enfin ceux d’entre nous qui migrent comme des héros des temps modernes : ceux qui osent partir, ceux qui ont la force d’affronter les barrières administratives, politiques et sociales.
  • Et si on renversait nos façons de penser ? L’homme circule, a circulé, circulera. Pourtant on construit des murs, on militarise nos frontières. Et si on pensait, enfin, l’accueil ?
  • Et si on cessait de se lamenter ? Si on regardait ceux qui, malgré les lois, malgré les peurs, agissent, inventent l’accueil et la solidarité ?
  • Et si on prenait un temps pour se rencontrer ? Pour écouter les façons d’agir des uns et des autres, pour s’exercer ensemble, échanger nos pratiques, inventer d’autres façons de penser ?

L’hospitalité de l’étranger aujourd’hui est au cœur de ce qui constitue nos sociétés de demain.

L’Espace Forum « Boîte à outils pour une citoyenneté solidaire »

Dans la troisième nef du Théâtre du Soleil, se tiendra le « village » ou « espace forum » qui sera un espace d’échange et d’interactivité à travers des animations avec le public.

Avec une intention à la fois artistique et citoyenne, cet espace de 800m2, sera scénographié à la manière d’un village, avec en son centre une place ou agora. Autour de l’arbre à voeu, l’espace sera compartimenté en plusieurs zones, reprenant les thématiques de la journée et devenant chacune un espace de convivialité. L’un des espaces sera dédié à la rencontre avec les scolaires et les enfants.

L’Espace Forum permettra de rassembler les acteurs associatifs français, européens et internationaux qui travaillent sur les migrations. Une manière d’échanger sur l’expérience des acteurs de terrain et leurs pratiques et de croiser les regards sur différentes formes d’engagements possibles.

Avec les associations d’éducation populaire, les associations de quartiers, les associations de juristes et de médecins, les mouvements religieux, le secteur de l’écologie politique, etc., il s’agit de proposer à travers des ateliers pédagogiques pour les grands comme pour les petits, un entraînement, une éducation, un apprentissage de ce que sont les migrations et comment ici, il est possible de construire un projet commun de société, avec les migrants.

Tables rondes « Solidarités ici et là-bas, des passerelles au quotidien »

Les tables rondes s’inscrivent comme des temps de réflexion et de rencontres entre chercheurs, praticiens, politiques, responsables d’associations d’accueil au Sud. Le but étant de comprendre ce que ce sont les migrations, quelles sont les structures associatives qui agissent en leur faveur et comment elles s’organisent. Comme principe de cohérence et de pertinence, des personnes « témoins », migrants ou professionnels, seront également conviés à la table ronde pour rendre compte de leur expérience sur le thème abordé.

Dans un souci d’intelligibilité pour tous, les thèmes définis parcourront les différents aspects de la migration aujourd’hui, tant un état des lieux sur leur raison d’être dans le monde, qu’une réflexion élargie sur l’extension du droit à la mobilité. Les débats seront animés par des professionnels du spectacle vivant. Entre chacune d’entre elles, un interlude serait proposé par des artistes pour interpeller le public sur des scènes de la vie quotidienne.

Exposition photographique « Sur la frontière »

Le photographe, Ezra Nahmad, cherche à saisir ces existences qui vivent à la frontière de deux territoires géographiques, mais aussi sur des lignes de partage (droit, non droit/citoyens, étrangers/papiers, sans papiers, etc.). Connaître la migration, c’est rencontrer des itinéraires décousus, longs, soumis aux aléas de l’économie et des ses opportunités, de la politique et du contexte international.

L’exposition sera réalisée à partir d’enquêtes réalisées sur des zones frontalières au Mali, au Niger et au Maroc, en partenariat avec des structures travaillant avec les migrants.

L’objectif est bien d’évoquer les migrations de transit en Afrique, les parcours et les blocages, les fermetures progressives des frontières et l’impossibilité de circuler librement pour les migrants.

L’exposition prendra place sur le parcours qui mène vers les espaces du Théâtre du Soleil, en plein air. Un parcours piétonnier, évocation du parcours migratoire, présentera 35 photographies en différent format et viendra prendre place de façon harmonieuse dans le parc du Théâtre du
Soleil.

Bar et « Bal sans frontière »

Pour clore la journée, une soirée festive, moment de fête et de partage orchestrée par Soro Solo et Vladimir Cagnolari, les présentateurs de l’Afrique Enchantée sur France Inter, clôturera cette journée.

L’enjeu est de goûter à tout ce que la musique symbolise de force des mélanges, des rencontres, de l’échange. Fidèle à l’esprit d’ouverture et de convivialité de La Cimade, cette grande fête réunira toutes les générations confondues et des publics d’horizons divers.

Les Mercenaires de l’Ambiance, orchestre maison de musiques à transpirer, interprètera les grands tubes du répertoire moderne africain, balayant le continent et ses multiples couleurs, rythmes et styles. Du Highlife ghanéen à la rumba congolaise, sans oublier l’afro-beat nigérian.

Ce sera l’occasion pour le public de se familiariser avec les rythmes, mais aussi les histoires du continent africain. Car si l’on est là pour danser, comme dans l’Afrique enchantée, on essaiera aussi... de penser ! Solo et Vlad, maîtres de cérémonie, interviendront pour présenter ces morceaux emblématiques et nous dire ce qu’ils nous racontent de l’Afrique, d’hier ou d’aujourd’hui. Et quelques invités surprises pourraient bien venir jammer avec l’orchestre survolté de l’Afrique enchantée.